• 3 mai - Assilah

    Nous prenons volontairement notre temps. Nous aurions pu partir aujourd'hui, ou demain, ou dimanche. Mais une simple consultation des horaires de bateau et l'exode que nous avons constaté ce matin montre qu'à l'évidence les départs sont très nombreux. Pourquoi donc se presser ? 

    Deux balades aujourd'hui. L'une ce matin avec Marley, l'autre cet après-midi à deux. Le soleil a tardé à se lever, mais à 16 h, le ciel bleu nous invite à prendre l'air.

    3 mai - Assilah

    Il suffit de traverser la rue pour être sur la plage

    3 mai - Assilah

    Pour les amateurs, les dromadaires de service

    3 mai - Assilah

    L'entrée du port de pêche pour protéger les barques des fureurs de l'atlantique

    3 mai - Assilah

    Un petit tour en calèche ? 

    3 mai - Assilah

    Chinoises très élégantes

    3 mai - Assilah 

    Oeuvre de Marta de Pablos au festival d'Assilah 2017

    3 mai - Assilah

    Détail de l'oeuvre

    3 mai - Assilah

    Il suffit de lever les yeux pour voir les jardins sur les terrasses

    3 mai - Assilah

    3 mai - Assilah

    Autre plage vue de la muraille qui ceinture la ville

    3 mai - Assilah

    Une porte était ouverte....

    3 mai - Assilah

    Beaucoup de restauration en cours. Cette rue, entièrement pavée et repeinte est magnifique

    3 mai - Assilah

    Moucharabiers traditionnels

    3 mai - Assilah

    3 mai - Assilah

    Moucharabier contemporain

    3 mai - Assilah

    Oculus original

    3 mai - Assilah

    3 mai - Assilah

    Nous entendons de la musique gnaoua quelque part. Nous nous approchons. Nous bavardons longuement avec le musicien de gauche, un vrai gnaoua. Nous nous initions en riant au rythme de cette musique que nous aimons. Il nous faudra encore quelques cours !!!!

    3 mai - Assilah

    Authentique, comme dirait Daniel. Il s'agit d'un guembri. 

    Le guembri est l'instrument du chanteur du groupe (maâlem). La musique gnaoua a été inventée par les descendants d'esclaves noirs au Maghreb. Elle a évolué pour devenir un mélange d'apports d'Afrique noire mais aussi arabes et berbères.

    3 mai - Assilah

    Mur peint - festival 2018

    3 mai - Assilah

    Carreaux en faïence émaillée - festival 2018

    3 mai - Assilah

    Volet décoratif

    3 mai - Assilah

    3 mai - Assilah

    C'est un vrai plaisir de déambuler sans but. On découvre toujours quelque chose que l'on a pas vu.

    Nous terminons notre balade par le souk et par quelques achats de légumes. Nous trouvons des fraises (1€ le kilo) et des framboises (1€40 le kg). C'est leur parfum qui nous a attirés...

    Joli après-midi.

     

    « 2 mai - Oued Laou - Assilah4 - 5 mai - Assilah »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 3 Mai à 20:23

    Vous avez bien eu raison de rester un peu... Asilah bleu et blanc toujours magnifique !

     

    2
    Djodan
    Vendredi 3 Mai à 21:00

    Chaque soir nous avons ouvert votre blog pour vous suivre et votre voyage a ceci de merveilleux c'est d'enchanter ceux qui ne sont pas partis !!! a bientôt 

    3
    Vendredi 3 Mai à 23:49
    Sommes à Azrou. Normalement Asilah demain.
    4
    Tontonporo
    Samedi 4 Mai à 07:29

    Vous avez raison d'hésiter à rentrer. Prolongez aux max votre séjour avant de vous retrouver dans un environnement où tout geste, parole ou action est décortiqué dans un sens négatif.....

    5
    Natounet69
    Samedi 4 Mai à 08:57
    Merci de ton message, Tonton, nous fermerons nos oreilles (mais pas les yeux!) pour entendre seulement le chant des oiseaux dans nos arbres....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :