• 9 avril - Hassi Labied / Taouz (2)

    Pour aller voir les gravures rupestres, il faut reprendre la voiture. Ahmed sert de guide. C'est une balade absolument interdite aux CC, accessibles aux quads et aux buggy, quand l'oued ZIZ n'a pas d'eau. Si c'est le cas, même les 4 x 4 ne peuvent pas passer.

    Mais pour l'instant, le temps est sec, alors, c'est parti !

    9 avril - Hassi Labied / Taouz (2)

    Nous sommes dans le lit de l'Oued Ziz. La terre est salée. Les gens pauvres, nous dit Ahmed, viennent chercher leur sel ici.

    9 avril - Hassi Labied / Taouz (2)9 avril - Hassi Labied / Taouz (2)

    Nous faisons un petit bout de chemin à pied, pour le grand bonheur de Marley 

    9 avril - Hassi Labied / Taouz (2) 

    La voiture paraît bien petite ...

    9 avril - Hassi Labied / Taouz (2)

    Le paysage est impressionnant. Dommage que la luminosité soit si mauvaise !

    9 avril - Hassi Labied / Taouz (2)

    Quelques gravures rupestres qui datent de 6000 ans. Certaines sont très récentes ! C'est tellement tentant pour attirer le touriste !  Ce sont les enfants, nous dit Ahmed....

    9 avril - Hassi Labied / Taouz (2)

    9 avril - Hassi Labied / Taouz (2)

    Nous sommes accueillis par un vendeur de pierres dont le "baratin" ne nous émeut pas

    9 avril - Hassi Labied / Taouz (2) 

    Retour par le lit du Ziz

    9 avril - Hassi Labied / Taouz (2) 

    Petits jardins où tout pousse grâce à l'irrigation 

    9 avril - Hassi Labied / Taouz (2)

    9 avril - Hassi Labied / Taouz (2)

    9 avril - Hassi Labied / Taouz (2)

    Beaucoup de femmes dans les jardins. Ahmed nous explique que c'est l'époque de la récolte du cumin.

    9 avril - Hassi Labied / Taouz (2)

    Le cumin est arraché, mis à sécher, égréné, réduit en poudre et vendu sur les marchés. Le cumin frais a un parfum extraordinaire !

    9 avril - Hassi Labied / Taouz (2)

    9 avril - Hassi Labied / Taouz (2)

    Ces fleurs sont des cistanches, qui se nourrissent des nutriments qu'elles tirent de la racine des tamaris. Elles se mangent après cuisson sous la cendre...La poudre des racines est dotée de propriétés médicinales reconnues ou supposées.

    9 avril - Hassi Labied / Taouz (2)

    L'orge est presque mûre

    9 avril - Hassi Labied / Taouz (2)

    Retour chez Ahmed : lavage des mains avant le déjeuner

    9 avril - Hassi Labied / Taouz (2)

    Le tajine est prêt

    9 avril - Hassi Labied / Taouz (2)

    Carottes, pommes de terre, poulet. Nous mangeons de façon traditionnelle, avec notre main droite, en prenant les légumes avec le pain.

    Nous laisserons bien entendu à Ahmed notre contribution à son accompagnement et au repas qui nous est offert. "Ce que tu veux", dit-il à Jean Paul qui lui pose la question en sachant la réponse. Notre générosité le touche. Il ne semble pas y être habitué. "C'est beaucoup d'argent", nous dit-il. Après ce que nous avons vu, appris, compris ? C'est si peu ! Merci, Ahmed, pour ton sourire, ton accueil,  ta disponibilité, ta gaieté. Cela, ça n'a pas de prix !

    « 9 avril - Hassi Labied / Taouz (1)10 avril - L'erg Chebbi (matin) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :