• 30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia (matin)

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

     

    La ville d'Azrou

    Aujourd'hui, il fait froid. 8° ce matin. Le soleil semble vouloir briller mais la brume est là. Tous nos interlocuteurs nous l'ont dit et répété : "prenez uniquement les grandes routes, le goudron est parti sur les petites". Cela ne nous arrange guère, car pour faire la balade que nous voulons faire, la route est beaucoup plus longue. Comme nous ne sommes pas kamikases, nous décidons quand même de prendre la route de Kénifra pour rejoindre les sources de l'Oum Er-Bia. 

    L'Oum Er-Bia serait l'oued le plus long du Maroc. 40 sources, dont plusieurs d'eau salée, l'alimentent. Le site est très prisé des Marocains. Nous y sommes allés l'an dernier, mais n'avons pas accédé au site car le week-end, la foule est considérable

    .30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia 

    La couronne royale orne parfois les monuments

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    Les arbres fruitiers abondent dans la région d'Azrou. Les cerisiers en particulier. Les vergers sont recouverts de filets pour protéger les arbres, comme chez nous... L'an dernier, à la même époque, on vendait les premières cerises. Cette année, les arbres sont encore fleuris.

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    Une caractéristique de la région d'Azrou : les cailloux, énormes !!!! On les ramasse pour cultiver la terre et on en fait aussi des clôtures.

    Un peu avant M'Rirt, contrôle de gendarmerie. Ces contrôles sont très fréquents, mais à moins d'un excès de vitesse, la Gendarmerie Royale est très bienveillante à notre égard. Le gendarme nous fait donc signe de continuer notre route mais Jean Paul lui demande la route pour les Sources. M'Rirt, lui répond sans hésiter le gendarme. "La route est bonne", continue Jean Paul ? Le gendarme hausse un sourcil, surpris. "Comme celle-là"... CQFD. Il faut toujours demander à ceux qui savent....Le raccourci est intéressant...

     30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia (matin)

    En attendant M'Rirt, la N 8, qui est aussi la route de Kénifra, déroule sous nos yeux ses tapis de cultures et de fleurs.

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    ça, c'est un souk, c'est-à-dire un champ où le marché à lieu de façon hebdomadaire. Pour les Lyonnais, c'est comme le marché de Vourles, sauf que les cabanes restent d'une semaine sur l'autre. Certains sont immenses...., celui d'Azrou en particulier.

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    Impossible de se tromper. A M'Rirt, au bout du village, au dernier rond-point, une oeuvre monumentale. A gauche, la route des sources.

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    Une habitation ? Certainement puisque le linge sèche

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    Des paysages très vastes

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    Des oliviers et des agaves

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

     

    En arrivant au site, surprise, une pisciculture. Nous savons que l'on élève les truites dans la région d'Azrou. Nous avons d'ailleurs prévu d'en manger au restaurant ce soir.

    On accède aux sources par un escalier en béton.  

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia 

    Des paillotes sont construites tout le long de l'oued pour accueillir les visiteurs. On peut manger les pieds dans l'eau. 

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    Celui-là refait le toit de sa paillote 

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    Impossible de voir d'où viennent les sources. Tout est construit autour. 

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    Autre paillote en réfection ou en construction

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

     Cette femme prépare le tajine en vue d'éventuels clients

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    Une source jaillit dans un bassin....

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    pour refroidir les bouteilles destinées aux visiteurs 

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    Préparation du pain 

     30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    Le débit est très abondant, mais impossible de voir d'où viennent les sources qui alimentent l'oued

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia 

    Joëlle et Daniel se hissent jusqu'à la plate-forme des cascades. Jean Paul reste en retrait avec Marley que tout ce bruit terrorise et moi, qui n'ai rien d'une chèvre, je reste prudemment en arrière. Merci à Joëlle pour la photo !

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia 

    Nous redescendons, un peu frustrés de n'avoir nulle part d'explication sur les sources de ce grand oued. Nous nous installons dans une modeste paillote au bord de l'oued où un bon tajine au poulet nous est servi avec une galette. Il fait beau mais frais. Les polaires sont de rigueur...

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

    Les toiles de la paillotes sont bien entendu de récupération.

    30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia

     

    « 29 avril - Zeïda / Azrou30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia (après-midi) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :