• 30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia (après-midi)

    Après le déjeuner, nous prenons la route de Midelt qui part des sources. Elle a subi des dégâts considérables et nous comprenons maintenant l'avertissement de nos différents interlocuteurs. Même avec le Koléos, la prendre serait une épreuve sur une longue distance. Nous la prenons donc sur quelques kilomètres, pour découvrir les villages aux toits de cèdre. 

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi)

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi)

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi) 

    Une école perdue au milieu de la plaine, bien visible grâce à ses couleurs gaies

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi)

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi)

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi)

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi)

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi)

    Tout est cultivé et très vert.

    Nous faisons demi-tour pour prendre une piste qui longe l'oued.

    Les cigognes ont élu domicile dans la région d'Azrou. On en trouve beaucoup un peu partout.

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi)

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi)

    Très bel oiseau aperçu plusieurs fois

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi)

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi) 

    Cette vallée semble s'être spécialisée dans la culture des oignons.

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi)

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi) 

    Les bottes d'oignon à repiquer attendent les marchands qui viennent en prendre livraison

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi) 

    La route est en très mauvais état; ici, le goudron, en effet, est parti...Ailleurs, les trous sont énormes

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi) 

    Des traces de sel. Il y a donc des sources salées...

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi) 

    Le pont qui traverse l'oued et qui permet l'accès aux sources. A gauche, la paillote où nous avons déjeuné...

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi) 

    La piste que nous venons de faire

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi)

    Nous reprenons la route vers Aïn Leuh, que l'on nous avait dit impraticable. Des nids d'autruche, certes, mais pas de quoi nous faire passer par Kénifra !!! Merci, Koléos !!!

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi)

    Les singes magot sont là, en lisière de forêt, et nous les dérangeons visiblement.

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi)

    Toute une famille s'éloigne très lentement, pas inquiets du tout.

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi)

    Celui-ci nous regarde même avec flegme

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi)

    Cèdres, chênes et cailloux, le paysage du plateau où la tribu des Béni M'Guild fait paître ses troupeaux

    30 avril - les sources de  l'Oum Er-Bia (après-midi) 

    Retour sur Azrou et ses arbres fruitiers

    Pour dîner, nous nous offrons une truite grillée aux herbes chez Hassan, à Azrou. Il fait un froid polaire mais ici, pas de chauffage et la porte du restaurant est ouverte. Nous ne traînons pas, préférant la chaleur de nos habitations nomades...

    « 30 avril - les sources de l'Oum Er-Bia (matin)1 er mai - Azrou / Meknès »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :