• 28 février - Tarifa - Assilah

    Petite balade en bord de mer avant d'aller prendre le bateau. Nous avons placé ce voyage sous le signe de la décontraction. Il est donc urgent de ne pas se presser.

    Le bateau part en théorie à 13 h. Comme nous ne connaissons pas cet embarquement, nous arrivons à 10 h 30. Tarifa est un tout petit port. Rien à voir avec le gigantisme d'Algésiras. Visiblement, il sert au transit des passagers à pied. Des bus déchargent des cohortes de touristes de toutes nationalités, dont la plupart sont très lourdement chargés. D'autres vont visiblement passer la journée à Tanger.

    28 février - Tarifa - Assilah

    Le port de Tarifa

    La police portuaire est très aimable et nous guide gentiment. Notre réservation changée en billets, il ne nous reste plus qu'à attendre en observant. Tout se passe très bien, très calmement. Nous embarquons les premiers à 12 H 30.

    28 février - Tarifa - Assilah

     

    le catamaran qui nous transporte à Tanger

    Le contrôle des passeports se fait à bord par la police marocaine. 770 passeports à contrôler en 1 h... Nous partons à 13 H 30 et arrivons à 14 H 30 à Tanger. Montés les premiers, nous sortons les derniers. Moment de tension au moment de franchir le ponton car le casse est très important. Le personnel nous prévient ("dangereux", nous dit-on, histoire de nous rassurer). Mais tout se passe très bien et nous sortons sans problème. Ebahis, nous découvrons des installations portuaires superbes, une organisation au cordeau. Nous passons la douane en 1/2 H. Magnifique boulevard de sortie  très vite barré par des travaux. Et là, là, nous sommes replongés immédiatement dans l'ambiance!!!!. Une déviation et un bazar indescriptible de voitures et de camions dans tous les sens,  des rues étroites, pas du tout prévues pour accueillir ce flot de véhicules, des klaxons de partout... C'est notre seul moment de souci dans la journée.

    Nous nous en sortons bien et gagnons Assilah en 1/2 h par l'autoroute. Il fait beau (21°). Nous nous installons au camping Echrigui.

    Après le thé, nous partons en balade....

    28 février - Tarifa - Assilah

    Le Maroc protège ses côtes par des enrochements. La vieille ville est ceinturée de murailles

    28 février - Tarifa - Assilah

    28 février - Tarifa - Assilah

    Petit bateau échoué dans le port

    28 février - Tarifa - Assilah

    L'heure est propice aux jeux de miroirs

    28 février - Tarifa - Assilah

    Les pêcheurs reviennent de la pêche. Nous nous laissons tenter par deux araignées....

    La vaisselle est limitée au strict minimum dans le CC. Faire cuire les araignées se révèle un peu sportif, mais Jean Paul s'en sort brillamment...

    Et pour finir la soirée en beauté, nous ouvrons une Clairette de Die tradition de chez M. Raspail. Il faut respecter les traditions !

    Santé pour nous tous !

    Nous sommes arrivés. Les vacances commencent....

     

     

     

    « 27 février - Beas de Granada - Tarifa1er mars - Assilah »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 1er Mars à 14:51
    Ça y est , vous êtes à pied d'oeuvre. Profitez et racontez nous en attendant notre tour.amicalement
    2
    Emma
    Samedi 2 Mars à 19:32
    Les photos sont juste.....magnifiques
    Profitez ....carpe diem !!!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :