• 27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte

    La brume est là au réveil et elle ne nous quittera que brièvement dans la journée. Dommage pour les photos. Nous décidons d'aller voir les villages qui surplombent la vallée. La piste qui y mène ne nous permet pas de voir la vallée qui, de plus, est embrumée. Nous changeons de projet et décidons d'aller voir ce que Gandini dans le guide du Siroua appelle "les perles du Siroua" : les azibs troglodytes de Tikniwine et l'agadir de Tazounte. (piste 04b)

    Une trentaine de kilomètres sur la N 10 et nous voici au départ de la piste. (N 30° 27.630' - O 07° 37.430') Nous sommes passés au moins 10 fois au loin de ce que l'on appelle "les jumeaux" qui sont deux pitons que l'on a aperçoit depuis la route.

    C'est là que l'on peut aller voir les grottes bergerie de Tikniwine.

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte

    Des grottes dans ces pitons ont été aménagées en bergerie mais sont abandonnées, l'eau étant rare dans la région

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte

    Abandonnées ? On dirait que non ! Nous apercevons du monde... 

    On voit très nettement que ces grottes ont été creusées ou aménagées par l'homme

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte 

    Une femme sort de l'une d'elles. Sont-elles encore habitées ?

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte

    La femme charge les ânes. Le jeune garçon qui l'accompagne vient vers nous et nous demande "stylo". 

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte 

    Certaines grottes sont vastes

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte 

    Des enclos ont été faits pour les animaux

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte 

    Certaines ouvertures ont été partiellement bouchées

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte

    Un âne est chargé

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte

    Avant de partir, le garçon nous réclame "un dirham" sans insister

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte 

    La femme est pressée de partir. Nous regardant à peine, elle charge son fardeau et s'éloigne

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte 

    Regardez bien, à gauche, sur la piste : ils sont déjà loin....

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte 

    Décor surréaliste : il y a donc des nomades qui vivent par là et qui utilisent occasionnellement les grottes

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte 

    Nous choisissons de pique-niquer face à ce site étonnant

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte 

    Puis nous reprenons la piste (9 km) vers Tazounte. Elle est bonne et ne pose pas de problème ni au chauffeur (toujours prudent), ni au véhicule (qui en a vu d'autres !) 

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte 

    Une camionnette, un homme qui cherche quelque chose (des truffes ?, des météorites ?), un puits.

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte 

    Et voilà le village de Tazounte.  Nous sommes à 1800 m d'altitude

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte

    Jolie propriété avant d'arriver au village. Un MRE (Marocain résidant à l'étranger) ?

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte

    L'agadir de Tazounte surplombe le village

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte

    Il semble bien conservé

    Un parking près de la mosquée nous permet de nous garer sans problème. L'école est près de la mosquée. Justement, le jeune instituteur se rend dans sa classe. Nous nous saluons et bavardons un moment. Nous sommes les bienvenus et pouvons aller visiter l'agadir seuls sans problème.

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte 

    Le chemin d'accès n'est pas facile. Nous rencontrons des femmes qui nous saluent gaiement. Comme nous ne les photographions pas, nous sommes acceptés sans problème.

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte

    L'intérieur de l'agadir est étroit et en mauvais état. Grimper au sommet se révèle être un peu(!!!) compliqué, mais nous y parvenons.

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte

    Panorama à 360°. A droite, les aires de battage

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte

    Les maisons sont construites autour d'un patio. Au premier plan, on devine un espace joliment aménagé.

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte 

    Une rue. Impossible de faire entrer une voiture dans le village. Les camions amènent les marchandises et les habitants viennent les chercher à dos d'âne ou ... sur leur dos.

    27 mars - les Azibs de Tikniwine et l'agadir de Tazounte

    Porte avec serrure traditionnelle

    Cet agadir semblerait être le plus spectaculaire du pays ouaouzguit où nous nous trouvons actuellement.

    Ce site n'est pas accessible aux camping cars mais la piste est tout à fait praticable en quad ou en buggy.

    Nous rentrons tranquillement par le même chemin, juste à l'heure du thé.

     

     

    « 26 mars - Taliouine - Tagmout - Taliouine 28 mars - Taliouine / Ouarzazate »

  • Commentaires

    1
    Lundi 30 Avril à 23:51

    Une belle balade à retenir pour un prochain voyage . cool

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :