• 2 avril - sur le chemin de l'école (1)

    Ce matin, il fait très froid (11°) et la brume envahit le paysage. Dommage pour la vallée des roses, si belle sous le soleil. Mais les photos n'étant pas l'objectif premier, nous reportons au retour les photos, sachant que la luminosité de l'après-midi n'est pas fameuse. Mais nous n'en sommes pas là.

    Nous partons à 9 h 10 de El Kelaa M'gouna et suivons Mustapha sur sa mobylette. Il roule aussi vite que nous, plus vite même, car le croisement sur cette route étroite nous oblige à ralentir. Nous sommes à 1500 m et allons grimper jusqu'à 2000m.

    2 avril - sur le chemin de l'école 

    Le tunnel de Foum Zabel a été creusé par les sapeurs pompiers de la Légion étrangère, de juillet 1927 à 1928. On l'appelle plus communément le tunnel du légionnaire

    2 avril - sur le chemin de l'école

    Nous avons pris cette piste l'an dernier pour revenir dans la vallée du Dadès. C'était le 10 avril.

    2 avril - sur le chemin de l'école

    Changement de camp pour ce nomade ?

    2 avril - sur le chemin de l'école 

    Nous suivons toujours Mustapha

    2 avril - sur le chemin de l'école 

    Nous prenons à gauche, jusqu'au bout du goudron. Puis nous prendrons la piste

    2 avril - sur le chemin de l'école 

    Ce collège regroupe les enfants des écoles que nous allons voir et bien d'autres...

    2 avril - sur le chemin de l'école

    Nous continuons toujours...

    2 avril - sur le chemin de l'école 

    La vallée est très verte, comme toutes les vallées. Les arbres fruitiers commencent à fleurir 

    2 avril - sur le chemin de l'école 

    Première école

    C'est l'école de "l'unité". L'enseignant - qui parle parfaitement français - a 18 ans de pratique professionnelle et sert de coach à tous les jeunes embauchés de deux écoles plus lointaines. L'Etat Marocain a fait un énorme effort de recrutement en 2016 et 2017. Les jeunes (filles et garçons) sont sélectionnés et font leur formation en même temps qu'ils enseignent. Mustapha est en vacances en fin de cette semaine, mais il part en formation la semaine complète.

    La classe est en préfabriqué et ancienne.Un petit chauffage permet d'améliorer la température. Il peut faire jusqu'à - 16° et cette année, il y a eu 40 cm de neige.

    Les murs sont tapissés de proverbes en arabe et en français.  J'en ai sélectionné quelques uns...

    2 avril - sur le chemin de l'école

    2 avril - sur le chemin de l'école

    2 avril - sur le chemin de l'école

    2 avril - sur le chemin de l'école 

    La salle de classe. Il y a 39 enfants cette année en CM2

    2 avril - sur le chemin de l'école

    2 avril - sur le chemin de l'école

     

    L'enseignant est un passionné de montagne et d"écologie. Il emmène ses élèves sur le terrain pour les sensibiliser aux problèmes environnementaux

    2 avril - sur le chemin de l'école

    Joëlle se rappelle son enfance

    Nous remercions l'enseignant pour son accueil. Nous sommes touchés qu'il ait accepté de nous faire voir sa classe. Il nous invite à revenir.

    2 avril - sur le chemin de l'école

    Nous repartons vers la deuxième école. Mustapha a pris en charge un collègue qui va à cette école et qui n'est pas motorisé.

    2 avril - sur le chemin de l'école

    Du village on a une vue superbe sur le M'goun (4107m)

    2 avril - sur le chemin de l'école 

    Le village de cette seconde école. Le ciment gagne du terrain sur construction traditionnelle.

    2 avril - sur le chemin de l'école

    Nous posons tous devant l'école après avoir pris un thé avec une salade d' oeufs durs mangée avec une galette. Excellent !

    2 avril - sur le chemin de l'école

    Et nous reprenons la piste en suivant Mustapha

    2 avril - sur le chemin de l'école

    3 km de piste et voilà le village où Mustapha enseigne

    2 avril - sur le chemin de l'école 

    L'école où il enseigne (2 classes). Tout est en préfabriqué : les deux classes et l'appartement de fonction

    2 avril - sur le chemin de l'école

    Une partie du village

    2 avril - sur le chemin de l'école

    Joëlle a préparé le pique-nique. Mustapha commence à 1 h-1/4.  Nous déjeunons rapidement dans le minuscule appartement de fonction que les 2 enseignants se partagent. C'est très spartiate. Je propose d'envoyer les enseignants français qui se plaignent faire un stage à l'école de Mustapha....Avec très peu de moyens, le défi est d'emmener ces enfants le plus loin possible.

    Mustapha nous fait visiter les 2 classes où les enfants, déjà installés, nous saluent en se levant. Il est évident que nous sommes l'attraction du jour.

    Nous échangeons nos coordonnées et nous promettons de nous revoir, Inch Allah !

    Nous prenons la route du retour tout encore imprégnés de ces trois visites si intéressantes. 

     

    « 1er avril - Ouarzazate - Boulmane du Dadès2 avril - retour de l'école par la vallée des roses (2 ) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :