• 1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou

    Nous sommes juste passés par là il y a deux ans et nous nous étions promis d'y revenir. C'est chose faite. La route s'est dégradée depuis. Nous sommes à 1200 m d'altitude. Les paysages de cette région sont particuliers : forêts de cèdres, terre très caillouteuse, rochers impressionnants;

    Nous avons choisi de séjourner à l'Eurocamping. Nous y venons depuis plusieurs années. L'accueil est sympathique, l'environnement est superbe, il y a beaucoup de place, les installations sont très correctes. Le pain est livré chaque matin. De plus, les terrasses pour CC sont loin de la route, donc éloignées de la route très passagère. Le wifi est bon.  Petit bémol : la restauration. 

    Azrou veut dire "Rocher". Ce nom est dû l'énorme bloc de pierre situé près de la mosquée. Azrou veut être la capitale du tourisme de la région.  Le grand souk du mardi est à voir absolument. En mai, Azrou organise la fête des cerises.

     

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou

    Vue d'Azrou depuis l'Eurocamping

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou 

    Nous sommes au 1er mai. Les premières cerises à l'Eurocamping.

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou 

    Les coquelicots mettent leur touche de couleur

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou

    Pour cultiver, il faut ramasser les cailloux...

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou

    Les cailloux servent de délimitation

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou 

    Des filets (en noir) et des serres (en gris) pour protéger les arbres fruitiers

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou

    Vue partielle d'Aîn Leuh

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou

    L'érosion a sculpté les rochers

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou  

    La tribu des M'Guild est semi-nomade. Elle vit de l'élevage des troupeaux.

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou

    Les forêts de cèdres et les chênes verts d'Azrou sont célèbres. L'exploitation du cèdre est maintenant sévèrement réglementée.

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou

    Le puits, indispensable à la vie des nomades. Les femmes sont en pleine lessive

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou

    Habitat de pierre recouvert d'un toît de cèdre. Nous sommes à 1200 m et les hivers sont rigoureux. Ifrane, à 1650 m, est une station de ski réputée

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou

    Notre restaurant pour le déjeuner : on ne peut pas être plus près de l'oued Oum-er-Bia !!!!

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou

    Les nomades se font un revenu supplémentaire en faisant la cuisine pour les touristes, en grande majorité marocains. Nous n'avons vu ce jour-là qu'un couple d'espagnols qui est reparti, faute d'avoir pu se garer

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou 

    Pas de couverts. Ce n'est pas dans la tradition marocaine. On prend la nourriture avec un morceau de pain. Le repas a été excellent. Nous avons juste laissé la moitié de la galette qui a été récupérée par deux adolescents à notre départ. Le pain est sacré, comme il l'était pour nos parents et grands parents

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou 

    La simplicité de la cuisine nous inspire le plus grand respect. 

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou 

    Le week-end, les Marocains viennent en famille aux sources de l'Oum-er-Bia

    L'Oum-er-Bia est le fleuve le plus long du Maroc. Son nom veut dire "la mère du printemps". Il s'agit d'une des plus spectaculaires résurgences du système hydraulique souterrain de la région : pas moins de 40 sources d'eau douce, et sept d'eau salée, dont la plus grande part se déverse en cascade. Il faut compter 10 mn de marche pour atteindre la chute d'eau. (extrait du Routard)

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou

    Nous nous arrêtons à l'auberge Taska pour prendre un café. L'accueil est très sympathique. Le calme et la sérénité sont garantis dans cet endroit.

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou 

    Vaste paysage vu de la route de Kénifra

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou 

    L'appel du muezzin doit inciter au recueillement dans cet environnement!

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou 

    Prendre une piste, simplement pour voir où elle mène

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou 

    Cette route doit traverser le plateau et nous conduire à Midelt. Hélas, l'après-midi s'avance et nous nous arrêtons au village ! 

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou

    Murs en pierre et toîts de cèdre

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou 

    La route a un peu souffert...

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou

    La laine sèche

    1er mai - Azrou / Source Oum Er Bia / Azrou

    En arrière-plan, les forêts de cèdre

     

    « 30 avril - Beni Mellal / Azrou2 mai - Azrou - Bakrit - Oum-r-Bia »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :