• 1er avril - Ouarzazate - Boulmane du Dadès

    C'est Pâques aujourd'hui. Si nous pouvions l'oublier, un petit panneau au camping nous le rappelle. Il y a des soeurs à Ouarzazate qui informent de la tenue des offices de Pâques. Nous nous sommes toujours promis d'aller leur rendre visite un jour, mais nous ne le faisons pas encore aujourd'hui.

    Joëlle et Daniel ont rendez-vous à 14 h à Kelâa M'Gouna avec Mustapha, jeune instituteur dans une école de montagne, à 60 km de Kelâa M' Gouna. Nous les accompagnons avec plaisir. Joëlle et  Daniel ont apporté pour lui des vêtements chauds pour les enfants (bonnets, chaussettes, pulls) qu'une amie de Mustapha leur a demandé d'acheminer.

    Nous partons vers 9 h, mais le temps est chagrin. La luminosité est exécrable. Pas de photos sur le parcours pourtant intéressant. 

    1er avril - Ouarzazate - Boulmane du Dadès

    Nous sommes toujours surpris par la grandeur des nouvelles maisons,

    1er avril - Ouarzazate - Boulmane du Dadès

    et par l'adresse de ceux qui chargent les camions de paille. Ici, c'est le déchargement sur un marché de quelques ballots. Le camion repartira avec son chargement sur un autre marché.

    1er avril - Ouarzazate - Boulmane du Dadès

    Nous sommes attendus par Mustapha dans la maison paternelle. Un tajine au poulet nous attend.

    1er avril - Ouarzazate - Boulmane du Dadès

    Nous avons observé le rituel du lavement des mains

    1er avril - Ouarzazate - Boulmane du Dadès

    et Daniel et Jean Paul ont versé le thé : qui lève la théière le plus haut sans renverser ?

    1er avril - Ouarzazate - Boulmane du Dadès 

    Le premier contact est positif et chaleureux. Mustapha a 31 ans. Il habite chez ses parents le week-end mais a un logement de fonction dans la montagne où il est instituteur, qu'il partage avec un collègue. Il a un master en linguistique berbère (il est berbère, bien sûr) et enseigne le français (qu'il a appris en 4 ans à l'université), les mathématiques et le berbère à des enfants de 6 à 10 ans. Il s'occupe de 2 classes, travaille le matin ou l'après-midi et également le samedi.

    Rendez-vous est pris pour le lendemain à 9 h. Mustapha se rend à son travail en mobylette. Il nous servira de guide à la fin du goudron, puisque la route ne va pas jusqu'à son école.

     

    « 31 mars - Pique-nique à l'oasis de Fint2 avril - sur le chemin de l'école (1) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :