• 18 avril - Tazzarine - Camp Serdrar

    Il y a de multiples raisons pour apprécier le Camp Serdrar.

    D'abord, sa situation : en plein désert, comme nous aimons. On y accède par une piste de 3 km (jusqu'à l'année dernière, il fallait faire 6 km...).

    18 avril - Tazzarine - Camp Serdrar

    PANORAMIQUE

    Des pierres, des acacias, du sable

    18 avril - Tazzarine - Camp Serdrar

    Un des oueds qui parcourt ce plateau. Nous n'arrivons pas à l'imaginer plein d'eau. Et pourtant....

    18 avril - Tazzarine - Camp Serdrar

    Le sable s'accumule derrière les murs extérieurs du camp Serdrar

    18 avril - Tazzarine - Camp Serdrar 

    Pour faire provision d'eau, la famille de Brahim a construit son 3ème réservoir d'eau.

    Une partie de l'eau de l'oued est ainsi récupérée lors des pluies d'automne et de printemps

    18 avril - Tazzarine - Camp Serdrar 

    L'entrée du Camp Serdrar, fermée la nuit.

    18 avril - Tazzarine - Camp Serdrar

    Ensuite, le décor :

    Quand on rentre, c'est une explosion de verdure. Nous trouvons une ombre protectrice sous ces eucalyptus

    18 avril - Tazzarine - Camp Serdrar

    Jeunes palmiers, luzerne à différents stades de maturité

    18 avril - Tazzarine - Camp Serdrar

    Arrosage goutte à goutte. La luzerne sèche avant d'être mise en bottes

    18 avril - Tazzarine - Camp Serdrar

    18 avril - Tazzarine - Camp Serdrar

    Des légumes sont plantés autour des carrés de luzerne

    18 avril - Tazzarine - Camp Serdrar

    Luzerne en fleurs. Des papillons multicolores s'y pressent

    Voilà l'environnement. Quand on vient de traverser des km de désert de pierres, c'est reposant.

    Ensuite, les installations, c'est beau, bien fait, efficace, très propre.

    18 avril - Tazzarine - Camp Serdrar

    Tentes confortables,

    18 avril - Tazzarine - Camp Serdrar

    Belles chambres confortables, sanitaires irréprochables

    18 avril - Tazzarine - Camp Serdrar

    Restaurant récent très agréable (cuisine familiale bonne et copieuse)

    18 avril - Tazzarine - Camp Serdrar

    Poubelles partout dans le camping

    Et pour les nomades comme nous :

    18 avril - Tazzarine - Camp Serdrar 

    Un bloc sanitaire dédié avec machines à laver

    18 avril - Tazzarine - Camp Serdrar 

    Une vidange eaux grises opérationnelle.

    Bref, un confort optimal.

    Mais il faut ajouter, car c'est très important, la qualité de l'accueil, la gentillesse, la discrétion et l'écoute de Brahim (et de toute sa famille). 

    18 avril - Tazzarine - Camp Serdrar

    Cette année, nous n'avions pas de raison particulière de passer au Serdrar. Nous y sommes venus. Nous y reviendrons. Inch Allah !

     

     

     

    « 17 avril - N'Kob - Tazzarine19 avril - Tazzarine - Tafraout Sidi Ali »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 19 Avril à 18:52
    Pour nous aussi le Serdrar est incontournable.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :