• 16 mars- Oualidia / Taghezout (Agadir)

    16 mars- Oualidia / Taghezout (Agadir)

     

    La nature humaine a ses mystères : Le camping car de Daniel était sur l'emplacement de gauche. Il y avait de nombreux emplacements libres avec vue sur la mer. Ces bretons ont absolument voulu s'intercaler entre Daniel et nous parce que ils avaient déjà eu cet emplacement en novembre. La bêtise s'exporte. CQFD! 

    16 mars- Oualidia / Taghezout (Agadir)

     

    Une ouverture de porte écolo : c'est Joëlle qui s'y colle

    16 mars- Oualidia / Taghezout (Agadir)

    Les paysans sont déjà en train de cueillir les carottes

    Nous décidons ce matin de partir vers Agadir car la météo nous annonce des trombes d'eau sur Marrakech. 

    Nous prenons une route inhabituelle : direction Safi par l'autoroute, puis la R 204 jusqu'à Chemaïa, puis la R 201 jusqu'a Chichaoua et l'autouroute A 1 jusqu'à Agadir, enfin la N1 jusqu'au Camping Terre d'Océan à Taghazoute.

    Après 10 km de route "orangina" jusqu'à l'autoroute de Safi, 379 km de très bonne route, ce qui nous permet de garder une allure rapide et confortable (100 k/h sur nationale et 120 km/h sur autoroute autorisés). Nous découvrons un Maroc rural, avec des centaines d'hectares de cultures. Des vaches dans quelques prés, quelques plantations d'oliviers.

    16 mars- Oualidia / Taghezout (Agadir)

    16 mars- Oualidia / Taghezout (Agadir)

    Aux alentours de Oualidia, la roche affleure le sol. Pour cultiver, il faut enlever les cailloux.

    Seuls les moutons se partagent l'herbe rare

    16 mars- Oualidia / Taghezout (Agadir)

    Des champs de céréales à perte de vue

    16 mars- Oualidia / Taghezout (Agadir)

    Quelques plantations d'oliviers

    16 mars- Oualidia / Taghezout (Agadir)

    La garde des animaux est une occupation à part entière

    16 mars- Oualidia / Taghezout (Agadir)

    Route très roulante (100km/h) presque sans radars...

    16 mars- Oualidia / Taghezout (Agadir)

    Des voitures à cheval, signe de la richesse de la région .Dans les régions plus pauvres, les ânes portent. 

    Dans le Sud, les femmes portent....

    16 mars- Oualidia / Taghezout (Agadir)

    Les ballots de paille sont conservés dans des meules recouvertes d'argile, ce qui empêche toute pourriture par la pluie et les intempéries

    16 mars- Oualidia / Taghezout (Agadir)

     

    Le printemps est là : profusion de couleurs

    16 mars- Oualidia / Taghezout (Agadir)

    16 mars- Oualidia / Taghezout (Agadir)

    Villages de maisons en torchis

    16 mars- Oualidia / Taghezout (Agadir)

    Autre moyen de locomotion : le docker. il sert pour le transport de marchandises et de personnes

    16 mars- Oualidia / Taghezout (Agadir)

    Notre lieu de pique-nique

    16 mars- Oualidia / Taghezout (Agadir)

    16 mars- Oualidia / Taghezout (Agadir)

    L'arrivée sur Agadir par l'autoroute

    En quittant l'autoroute, moment de stress : Daniel ne peut plus passer les vitesses du CC. Nous parvenons à gagner une station Total qui nous envoie dans une autre station à 5 km de là. Le mécano change l'huile de la boîte de vitesse. Nous repartons. Ce n'est guère mieux, mais doucement, nous parcourons les 40 km qui restent pour gagner "Terre d'Océan" à Imi Ouaddar ( N30°35.249' - O 09°45.066').

    Nous retrouvons Emmanuelle avec joie. La chaleur de son accueil et son enthousiasme sont contagieux. Nous sommes ravis d'être là : il fait très beau, avec un grand vent frais. 

    Nous terminons la soirée avec un crémant de Die et un foie gras, histoire de nous réconforter. Demain sera un autre jour ! 

     

     

     

     

    « 15 mars - Mohammedia - Oualidia17 mars - Camping Terre d'Océan à Imi Ouaddar »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :