• 12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles (1)

    Très beau temps ce matin. Nous avons rendez-vous avec Lahcen (Auberge Sahara) pour une journée de balade dans le désert. Lahcen n'est pas un chauffeur. C'est un guide qui a une histoire : le père de Lahcen, nomade, a travaillé dans une mine de plomb proche de Hassi Labied. Il est mort de la silicose. Son arrière grand père maternel était l'un des derniers nomades rebelles, résistant à la France. C'est cette histoire que Lahcen va nous conter en nous promenant dans son terrain de jeux préféré : le désert. 

    Premier arrêt : les khetarras. Ici, elles ne sont pas réhabilitées pour les touristes. C'est toute l'importance vitale de l'eau pour les hommes du désert que Lahcen nous expose : la recherche de l'eau et sa distribution entre les familles.

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles

    Même Marley écoute Lahcen

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles

    Au second plan, la dune de Merzouga

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles

    Marley se dissipe bientôt et commence à s'amuser comme un fou avec un scarabée

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles 

    Un puits de khetarra

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles 

    Pour la répartition de l'eau, les nomades utilisaient l'horloge à eau ou l'ombre du soleil avec des systèmes proches du cadran solaire.

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles

    Nous repartons. Tiens, voilà un bien étrange transport ! Un campement de touristes, sans doute

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles

    La dune de Merzouga encore, mais avec le désert de pierres

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles 

    Quelle drôle d'apparition : des campements de touristes un peu partout !!!

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles 

    Et nous découvrons, hilares, que Lahcen a lui aussi son campement dans le désert

    Le truc à touristes parfait : chambres avec toilettes et douche, salle de restaurant, cuisine et ... salon en haut de la dune !

    Nous nous amusons comme des fous à tout découvrir, sauf Jean Paul qui décrète qu'il préfère garder Marley plutôt que de voir çà ! 

    Mais Lahcen, l'amoureux fou du désert et de la vie nomade, nous explique, en partageant un thé dans la salle de restaurant, qu'il faut bien vivre avec son temps. Nous sommes dans le temps des quads, du bruit et des we de 3 jours. Les touristes atterrissent à Marrakech, descendent vivre une nuit dans le désert et repartent vers leur pays. Alors, il faut s'adapter ou disparaître. Le gouvernement Marocain s'adapte : il donne pour de très courtes périodes renouvelables l'autorisation d'exister à ces campements de toiles éphémères qui fonctionnent à l'énergie solaire. Pas de station d'épuration. Le sable s'en occupera...

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles 

    Le petit campement de Lahcen : cela s'appelle un campement de luxe

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles

    Surréaliste, cette chambre dans le désert !

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles

    Et la douche !!!

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles

    Le chauffe-eau 

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles

    Et le petit salon en haut de la dune d'où on voit tous les campements voisins blottis entre les dunes

    Nous repartons en direction de la mine de plomb, que nous avons déjà vue en 2014. Un peu plus loin, un campement

              12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles 

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles

    Récupération des bouteilles plastiques pour la construction

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles

    Encore la dune de Marzouga

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles

    Nous changeons de direction

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles

    De jolis ânes sauvages

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles

    L'ancienne mine de plomb : on voit encore les bassins de décantation du minerai 

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles

    Au premier plan, les résidus de poussière après les décantations successives

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles 

    Nous repartons vers un endroit particulier où des pierres surnommées "les tortues" abondent

    Curiosité géologique dont Lahcen ignore l'origine 

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles

    Nous continuons : pas d'inquiétude, Lahcen sait où il va

    12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles

    Il va vers le sable et les dunes et choisit pour le pique-nique un tamaris, tout seul sur les dunes

     

     

    « 11 avril - Hassi Labied12 avril - Hassi Labied - les chercheurs de fossiles (2) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :